Le marquisien Pahuru devient résident au studio Perle Noire de Bruxelles

Le tatoueur marquisien Pahuru, qui était on the road depuis quelques temps, a décidé de se poser en Belgique. Il devient résident au studio Perle Noire de Bruxelles. Nous avons interviewé le patron du studio, Ponch, lui aussi spécialisé dans le style marquisien.

Pahuru-01a

Tatau Awards: Le tatouage polynésien semble avoir le vent en poupe en Belgique. Tu peux nous en parler ?

Ponch: En gros chez Perle Noire notre activité est à 90% axée sur la tatouage polynésien.
Nous avons actuellement 7 mois d'attente minimum sur les rendez-vous et nous tatouons 6 à 7 jours par semaine).

Tatau Awards: Est-ce qu’il y a beaucoup de studios qui proposent des tatouages polynésiens en Belgique ?

PonchEn Belgique il y en a peu, hormis quelques studios tels que "Calypso" à Liège (Dan Di Mattia), "Beautiful Freak" sur la côte Tattoo ou encore "BodyDesign" du côté de Gand qui abordent le polynésien dans l'esprit de la tradition (freehand, pièces uniques et symboliques) le résultat est une énorme demande.
Bref face à cette grosse demande, j'ai invité Pahuru en guest et finalement il m'a proposé de rester en résident depuis début janvier. A deux nous confirmons donc notre position de studio spécialisé polynésien étant référencés et recommandés par beaucoup de studios du pays. Nous réalisons essentiellement des pièces d'inspiration marquisiennes mais de temps à autres d'autres styles du Pacifique.
En parrallèle, l'idée est d'aussi inviter régulièrement des tatoueurs polynésiens au sein du shop. Comme Teuira, par exemple.

Tatau Awards: D’où viennent vos clients ?

Ponch-02small

Ponch, patron de Perle Noire Bruxelles

Ponch: Nos clients viennent de toute la Belgique, du Luxembourg, du Nord de la France, de Hollande et et d’Allemagne principalement.

Tatau Awards: Tu peux nous en dire plus sur Pahuru ?

Ponch: Pahuru est un marquisien né à Tahiti en 82. Il a grandi aux Marquises sur l'île de Ua Pou, dans le village de Haa Kuti. Toute sa famille est orientée sur la culture marquisienne, patutiki (tatouage en marquisien), danse, sculpture.
Sa maman par exemple était la présidente du groupe de danse appelé à l'époque Nukua Haka, appelé maintenant Taki Toa.
Coté tatouage, la grand-mère de Pahuru est issue de la grande famille des Huuti. Ses cousins sont donc, entre autres Siméon et Efraïma. Une famille dans laquelle quasiment tous ses frères et cousins sont tatoueurs. Son premier tattoo a d'ailleurs été réalisé par Manea Huuti et c'est en traînant avec ses oncles qu’il a appris les secrets du patutiki.

Tatau Awards: Des projets pour l’avenir proche ?

Ponch: Pahuru est appelé à devenir le tatoueur principal de Perle Noire Bruxelles car j’ai un projet de nouvelle activité sur Montpellier. Je reste néanmoins patron de Perle Noire Bruxelles et partagerai mon temps entre la France et la Belgique.

Voir les tatouages nominés de Pahuru.
Voir les tatouages nominés de Ponch.

Voir les tatouages nominés d’autres artistes en Belgique:
Daniel Di Mattia, "Calypso Tattoo", Liège
David Zahn, « Tattoo Chris  », Pecq
Pink (Pinkie Leenders), Willem Leenders, Dorpsstraat 16, 3500 Hasselt

© Tatau Awards 2013-2018