How the Artist Feels and Transcribes the Client’s Story

Remy explains how Thierry Pirato felt and transcribed his story.

Pirato-01

Remy: "Since I know Thierry, the feeling is there; he always sees what I feel. When a tattoo is calling me (because that's exactly what happens), a fusion between my body and mind happens and shows me that this is the time to write a new page of this open book written on my body. The artist Thierry and I are already discuss the project a few weeks ahead, or sometimes just a few days, about my feelings, so on D-day, except for a few details, everything just flows by itself, and the result is always conform to my feelings.

Three quarters of my tataus reflect a lived experience or future experience, or facets of my personality often with the presence of the 4 elements (which are constantly present in me and they merge according my moods and my desires). Thus, in most of my tataus, the concepts of space and time are almost always present and are symbolized most of the time with Marquesas motifs, and sometimes with Samoan symbols which "speak" to me - I don’t really know why but it’s like that…

As for the last tattoo (buttock and thigh) it was done in seven hours and a half, in two sittings, 4h and 3h30. That part was necessary to create a link and a continuity between the top and the bottom of my body. The open circular shape on the buttock, reflects a continuity, an evolution of my life that continues. Man - the earth element (space concept) - is present as well as the 12 months of the year (time concept); they symbolize the passing of time. Samoan motifs are also present as well as on my thigh as there is something like a fluidity (in these symbols) that protects my body, hence the notion of water element; and we also find there a quarter of a sun for the fire element. Finally there are Marquesan patterns that symbolize my life here in Polynesia.

It gives this result (see pictures) and this of course calls, sooner or later, for a new page to write of this book. And sometimes it's Thierry who takes the initiative of this continuity. Today, I am fully satisfied. »

Tattoo artist: Thierry Pirato, Tahiti.
Photographer: Stéphane Mailion, Tahiti.

Rémy explique comment Thierry Pirato a ressenti et transcrit son histoire.

Rémy: « Depuis que je connais Thierry, le feeling est là; il perçoit toujours ce que je ressens. Quand un tatouage m'appelle (car c'est exactement ça), nait en moi une fusion entre mon corps et mon esprit; c’est ce qui me convainc que c'est le moment d'écrire une nouvelle page de ce livre à ciel ouvert qui s'écrit sur mon corps. L'artiste Thierry et moi même discutons déjà quelques jours voire quelques semaines à l'avance sur mon ressentis et le jour "J', à part quelques précisions, ça "glisse" tout seul avec un résultat toujours conforme à mon ressenti. 

Les trois quarts de mes tataus traduisent un vécu ou un futur vécu ou encore des facettes de ma personnalité avec souvent la présence des 4 éléments (en effet, ils sont constamment présents en moi et ils fusionnent au gré des mes humeurs et de mes envies). Ainsi dans la plupart de mes tataus, les notions d'espace et de temps sont quasiment toujours présentes et sont symbolisées à 90 % par des motifs d'origine marquisienne; et par moment d'origine samoane car ces symboles me "parlent" sans vraiment savoir pourquoi mais c'est ainsi.... 

Pour ce qui est du dernier tatouage (fesse et cuisse) il a été réalisé en deux fois soit 7h30 de tatouage (4h puis 3h30) et il fut nécessaire de le faire pour créer un lien et une continuité entre le haut et le bas de mon corps. La forme circulaire ouverte sur la fesse, traduit une continuité, une évolution de ma vie qui se continue. L'homme, donc l'élément Terre, (notion d'espace) est présent ainsi que les douze mois de l'année (notion de temps) qui symbolisent le temps qui passe. Des motifs samoans y sont aussi présents ainsi que sur ma cuisse car il y a comme une fluidité qui protège mon corps dans ces symboles, d'où la notion d'élément Eau; et on y trouve aussi un quart de soleil pour l’élément Feu. Enfin des motifs marquisiens qui symbolisent ma vie ici. 

Ça donne ce résultat là (voir les photos) et cela appelle bien sûr tôt ou tard une nouvelle page à écrire de ce livre. Et parfois, c'est Thierry qui prend l'initiative de cette continuité. Aujourd'hui, je suis pleinement satisfait. »

Tatoueur: Thierry Pirato, Tahiti.
Photographe: Stéphane Mailion, Tahiti.

© Tatau Awards 2013-2018